Baisse des quotas : les pêcheurs de soles en colère

Publié
Baisse des quotas : les pêcheurs de soles en colère
Article rédigé par
T.Paga, G.Sabin, S.Ruaux - France 2
France Télévisions

Le Conseil européen a décidé de réduire les quotas pour les poissons plats. À Noirmoutier (Vendée), les pêcheurs déplorent cette nouvelle disposition qui concerne les soles, l'espèce de poisson qui leur rapporte le plus de gain.

Sur la plupart des ports de l'Atlantique, la sole est la principale source de revenus des pêcheurs. Suite à la réduction des quotas, de nombreux navires se retrouvent démunis, face à cette décision qui aura de fortes conséquences sur leurs revenus : "J'ai parlé avec certains dont la pêche de sole est le métier principal et représente 95 % de leur chiffre d'affaires. Une personne se demande même si elle pourra garder tous ses gars à bord", témoigne un patron pêcheur, présent sur le port des Sables d'Olonne (Vendée).

Une réduction de quotas qui provoque une augmentation des prix sur les marchés

La réduction des quotas est de 36 % et représente 1 200 tonnes de poisson pêché en moins. C'est un véritable coup de massue pour les pêcheurs, qui ont déjà vu leur activité éreintée par les conséquences du Brexit, ainsi que par la licence de pêche. "C'est de l'anxiété qui vient s'ajouter à l'anxiété (...) on se demande si la Commission européenne n'a pas décidé de sabrer la pêche artisanale française ", déplore José Jouneau, le président du comité des pêches des Pays-de-Loire. Les clients s'inquiètent pour la situation des pêcheurs, mais également pour leur pouvoir d'achat qui sera affecté par la montée des prix du kilo de sole.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.