Cet article date de plus de dix ans.

Une infirmière de 27 ans a été arrêtée mercredi après cinq morts suspectes à l'hôpital de Stockport

La jeune femme a comparu samedi devant le tribunal de Manchester, qui a décidé de la maintenir en détention.La police a retenu plusieurs chefs d'inculpation, dont atteinte à la vie d'autrui et vol de médicaments, après la mort de cinq patients de 44 à 84 ans.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Tim Papworth (1er plan), l'ami de Rebecca Leighton, se rend au tribunal de Manchester pour la soutenir (23/07/11) (AFP / Andrew Yates)

La jeune femme a comparu samedi devant le tribunal de Manchester, qui a décidé de la maintenir en détention.

La police a retenu plusieurs chefs d'inculpation, dont atteinte à la vie d'autrui et vol de médicaments, après la mort de cinq patients de 44 à 84 ans.

La police soupçonne l'infirmière d'avoir délibérément introduit de l'insuline dans le goutte-à-goutte administré aux patients, abaissant leur taux de sucre et entraînant leur mort par hypoglycémie.

Une malade de 44 ans est décédée le 7 juillet, un homme de 71 ans le 11 juillet, deux autres malades de 84 ans, un homme et une femme, le 14 juillet et enfin un malade de 83 ans est décédé jeudi après avoir eu un épisode d'hypoglycémie le 11 juillet.

Dix autres patients de l'hôpital ont été affectés, parmi lesquels un homme de 41 ans qui se trouve dans un état grave.

Une infirmière expérimentée de l'hôpital avait donné l'alerte la semaine dernière après avoir constaté dans son service un nombre de patients supérieur à la normale présentant, sans raison apparente, un faible taux de sucre dans le sang.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.