Cet article date de plus de huit ans.

Un alpiniste se tue en chutant de 1000 mètres dans le Mont-Blanc

Il s'agit d'un militaire anglais âgé d'une trentaine d'années. Il se trouvait sur la crête des Bosses lorsqu'il est tombé dans le vide.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le sommet enneigé du Mont-Blanc, le 4 juin 2013. (CULTURA CREATIVE / AFP )

Un alpiniste britannique s'est tué, mercredi 28 août au matin, après une chute de 1 000 mètres depuis les cimes du Mont-Blanc, rapporte l'agence italienne Ansa. Selon la police d'Entrèves, près de Courmayeur, en Italie, la victime est un militaire anglais âgé d'une trentaine d'années.

L'homme se trouvait sur l'arête des Bosses, qu'il avait escaladée depuis le versant français, lorsqu'il a été précipité dans le vide sur le versant italien. C'est un alpiniste espagnol qui a donné l'alerte. Entreprenant lui aussi l'ascension du Mont-Blanc, il a assisté à l'accident. 

Le corps de la victime, retrouvé par les Secours alpins du Val d'Aoste, a été transporté à Courmayeur. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de l'accident.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.