Cet article date de plus de cinq ans.

Eurozapping : l'UE en train de céder face à la Grande-Bretagne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
eurozapping
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 3 revient sur les sujets qui ont marqué l'actualité européenne de ce mardi 2 février.

La BBC revient sur les mesures anti-"Brexit" proposées par l'Union européenne. Des aides sociales modulées en fonction de l'afflux de migrants et un système de carton rouge pour préserver la souveraineté nationale : l'UE courtise David Cameron. "Beaucoup restent à faire, mais nous avons obtenu des avancées sur des points importants", estime le Premier ministre britannique. Avec le référendum prévu en 2017, il est en train de gagner la bataille de la réforme de l'UE. Reste à convaincre les Britanniques de voter pour y rester.

Des cours de carnaval pour les migrants en Allemagne. Ils sont plus d'une centaine de réfugiés à avoir été à cette répétition générale avant l'ouverture des festivités de Cologne dans deux jours. Une association leur enseigne comment se comporter. "Nous sommes les bienvenus, mais nous ne devons pas trop boire", confie un réfugié syrien. Cologne ne lésine pas sur les moyens pour éviter que les agressions de la Saint-Sylvestre ne se répètent. Plus de 2 000 policiers vont patrouiller dans les rues.

Un animal contre les drones

Les oiseaux pour attaquer les drones aux Pays-Bas. C'est la solution trouvée par la police pour se débarrasser de ces engins lorsqu'ils perturbent l'espace aérien. Ce rapace a été spécialement entraîné pour les intercepter. Les pirates zélés n'ont qu'à bien se tenir. la police riposte désormais toutes griffes dehors.

Les chevaux se mettent à la contrebande en Ukraine. Dans les bagages de ces chevaux de trait arrêtés à la frontière avec la Pologne, des cigarettes de contrebande destinées au marché d'Europe de l'Ouest. Leurs modestes paquetages contenaient près de 30 000 euros de marchandise.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.