Cet article date de plus de quatre ans.

Travailleurs détachés : "Macron brusque les habitudes"

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Travailleurs détachés : "Macron brusque les habitudes"
Article rédigé par
France Télévisions

Valéry Lerouge est en direct de Bruxelles et revient sur les demandes d'Emmanuel Macron sur les travailleurs détachés.

"Ce coup de menton d'Emmanuel Macron brusque un peu les habitudes de la très feutrée Commission européenne. Il y a déjà un texte sur la table, en négociation, on l'a vu, plus modéré, volontairement plus flou, et malgré cela, onze pays, essentiellement de l'est de l'Union européenne, Bulgarie, Pologne, Roumanie en tête, ont été vent debout contre la première mouture", explique le journaliste.

L'Allemagne dans la roue de Macron

Ces propositions d'Emmanuel Macron risquent de crisper davantage les discussions, mais il aura derrière lui l'Allemagne, l'Italie, la Belgique ou l'Autriche. "Ces vieux pays de l'Union européenne qui sont très concernés par ce sujet et qui semblent plus déterminés que jamais à faire avancer ce dossier", explique le journaliste. Pour preuve, le dossier s'est invité dans toutes les campagnes électorales récentes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.