Tensions entre la France et l'Italie : "Quand vous chatouillez un peu trop vos voisins, un jour ils ont envie de vous chatouiller"

Thierry Mariani, candidat du Rassemblement national aux élections européennes, a expliqué jeudi sur franceinfo qu'Emmanuel Macron était en partie responsable, selon lui, de la brouille diplomatique entre les deux pays.

Thierry Mariani, candidat du Rassemblement national aux élections européennes.
Thierry Mariani, candidat du Rassemblement national aux élections européennes. (BERTRAND GUAY / AFP)

"C'est la réponse logique. Quand vous chatouillez un peu trop vos voisins, un jour ils ont envie de vous chatouiller", a réagi jeudi 7 février sur franceinfo Thierry Mariani, candidat du Rassemblement national aux élections européennes, pour expliquer l'escalade de la tension entre la France et l'Italie. Paris a rappelé jeudi son ambassadeur en Italie après une série de déclarations de responsables italiens jugées "outrancières" 

Thierry Mariani rappelle qu'en juin 2018, Emmanuel Macron "dénonçait dans un Conseil des ministres le cynisme et l'irresponsabilité du gouvernement italien". L'ancien ministre souligne ainsi qu'"à de nombreuses reprises, Emmanuel Macron n'a pas mâché ses mots sur le gouvernement italien. C'est la politique de l'arroseur arrosé", affirme Thierry Mariani.

"Suffisance" et "arrogance" d'Emmanuel Macron

L'ancien député du Vaucluse dénonce aussi la "suffisance" et "l'arrogance" que le président de la République "a sur la scène nationale" ainsi que "sur la scène internationale". "Quand vous passez votre temps à donner des leçons aux États étrangers, il ne faut pas s'étonner qu'au moment où vous êtes en position de faiblesse ceux-ci vous rendent la monnaie de leur pièce."

Thierry Mariani admet que le voyage du vice-Premier ministre Luigi Di Maio "et l'attitude qu'il a eu avec les 'gilets jaunes' ne sont pas conformes aux usages. Mais depuis des mois, on est avec un président français qui a une attitude qui n'est pas conforme aux usages", souligne l'ancien député.