Soupçon de fraude : Marine Le Pen vote sans être là au Parlement européen

Le principal groupe politique au Parlement européen a demandé mercredi une enquête pour vérifier si la présidente du Front national ne s'était pas fait remplacer pour des votes, en violation du règlement. Marine Le Pen réplique en assurant que celui qui a utilisé sa carte "devra en répondre."

(Marine Le Pen accusé de faire voter à sa place © REUTERS / Yves Herman)

En pleine séance de vote marathon, une eurodéputée du Parlement européen, la Suédoise Anna Maria Corazza Bildt, prend la parole pour dénoncer ce qu'elle qualifie de fraude, de triche. Elle accuse Marine Le Pen, coprésidente du groupe Europe des Nations et des Libertés, de faire voter des collègues à sa place avec sa carte de vote électronique personnelle. "C'était assez évident et c'est une faute très grave."

Soupçon de fraude : Marine Le Pen vote sans être là au Parlement européen - reportage Anja Vogel
--'--
--'--

Car contrairement aux usages dans d'autres assemblées, le vote au Parlement européen est strictement personnel. "Elle a triché pour avoir de bonne statistiques",  assure le député PPE Renaud Muselier. "C'est infantile et minable". 

Le Parlement européen va maintenant enquêter sur ces suspicions de fraude. Affirmant dans un premier temps ne pas être au courant de cette affaire, Marine Le Pen s'est finalement défendue jeudi : "Je suis partie en laissant ma carte de vote, ce que font des dizaines de députés. (...) Mon collègue Marcel de Graaf (...) a cru que j'étais partie quelques secondes. Il a effectivement effectué quatre votes en mon absence et sans mon autorisation. Il a commis là une maladresse."

La réponse de Marine Le Pen aux accusations de fraude au Parlement européen
--'--
--'--