Un festival de stars pour le concert géant du jubilé de la reine

L'hospitalisation du prince Philip a jeté une ombre lundi sur les célébrations du jubilé de diamant d'Elizabeth II, qui se sont cependant poursuivies comme prévu avec un concert géant face au palais de Buckingham devant des dizaines de milliers de personnes.

avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Robbie Williams a ouvert lundi 4 juin dans la soirée à Londres le concert géant devant le palais de Buckingham pour les 60 ans de règne d'Elizabeth II, devant des dizaines de milliers de spectateurs agitant des drapeaux de l'Union Jack au soleil couchant. Le chanteur des Take That a lancé la soirée avec son tube Let Me Entertain You (Laissez-moi vous divertir) devant plusieurs membres de la famille royale, dont le prince Charles et Camilla, les princes William et Harry, ainsi que le Premier ministre britannique David Cameron.

La reine Elizabeth II, 86 ans, est arrivée plus tard (aux alentours de 22 heures, heure de Paris) pour ce concert de trois heures de pop, rock et musique classique, organisé au troisième et avant-dernier jour des célébrations de son jubilé de diamant. En revanche, son époux, le duc d'Edimbourg, 91 ans dimanche, était absent, après avoir été hospitalisé dans la journée pour une infection de la vessie. Le palais de Buckingham s'est voulu rassurant sur son état de santé en affirmant qu'il s'agissait "d'une mesure de précaution", tout en reconnaissant qu'il devrait "rester en observation quelques jours".

Robbie Williams a ouvert lundi soir à Londres le concert géant devant le palais de Buckingham pour les 60 ans de règne d\'Elizabeth II.
1/10 Robbie Williams a ouvert lundi soir à Londres le concert géant devant le palais de Buckingham pour les 60 ans de règne d'Elizabeth II. LEON NEAL / AFP

"Tout pour échapper à un concert de pop !"

Le duc "déteste la pop musique, donc c'est probablement une ruse de sa part. Tout pour échapper à un concert de pop !", a réagi, sur le ton de la boutade, la star Elton John qui devait se produire plus tard."Je suis très fier d'avoir été appelé à jouer ce soir" pour la reine, "une femme remarquable, stoïque, sage et pleine d'humour", a-t-il ajouté sur BBC peu avant de monter sur la scène aménagée autour du monument en souvenir de la reine Victoria, face au palais. Après Robbie Williams et Elton John, Stevie Wonder, Tom Jones, Shirley Bassey  se sont notamment succédé devant la reine. Madness a interprété son célèbre Our House. L'honneur de clore le concert est revenu à Sir Paul McCartney.

Quelque 18 000 personnes, 10 000 personnes tirées au sort et 8 000 membres d'associations choisis par la famille royale, assistent au concert, où elles se sont vu offrir dans un sac plastique couleur or, un drapeau, un morceau de gâteau et un poncho. Des dizaines de milliers d'autres suivaient aussi enthousiastes le concert sur des écrans géants montés sur le Mall, la majestueuse allée qui conduit au Palais, transformée pour l'occasion en une marée d'Union Jacks. A la fin du spectacle, la reine devait allumer à 23h30, l'une des 4 200 lanternes qui formeront une chaîne des îles Tonga à Malte, en passant par le Kenya où la jeune Elizabeth apprit en 1952 la mort de son père George VI.