Cet article date de plus de cinq ans.

Relations tendues entre Angela Merkel et Vladimir Poutine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Relations tendues entre Angela Merkel et Vladimir Poutine
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Angela Merkel était à Moscou ce 10 mai. La chancelière allemande a déposé une gerbe de fleurs sur la tombe du soldat inconnu au côté de Vladimir Poutine. Entre eux, l'ambiance était glaciale. Alban Mikoczy était sur place pour France 2.

Samedi 9 mai, la Russie célébrait en grande pompe la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie en 1945. Ce 10 mai, la chancelière allemande est à Moscou pour saluer la mémoire des soldats tués lors de la Seconde Guerre mondiale et pour rencontrer Vladimir Poutine.

"Ils ne font même pas semblant de s'entendre, j'ai rarement vu une rencontre diplomatique se passer dans un climat aussi froid", commente l'envoyé spécial de France 2, Alban Mikoczy. "Ils ne sont d'accord sur rien et évidemment, le dossier du jour, c'était l'Ukraine. Pour Angela Merkel, il y a une responsabilité des séparatistes. Pour Vladimir Poutine, c'est le gouvernement de Kiev qui est responsable de tout, sur ce point précis, ils n'ont trouvé aucun accord."

Une histoire commune...

Pour comprendre cette relation particulière, il faut saisir là plusieurs éléments :  "Angela Merkel est née en Allemagne de l'Est. Quand elle était jeune, l'Armée rouge était très présente. Elle a dû apprendre le russe à l'école et le parle très bien aujourd'hui", explique le journaliste de France 2. "Vladimir Poutine, quant à lui, était espion en Allemagne de l'Est, à Dresde. Il sait beaucoup de choses sur Angela Merkel, qui elle-même sait beaucoup de choses sur lui et ils ne s'aiment pas du tout. Cela s'est encore senti aujourd'hui", conclut Alban Mikoczy.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.