Écosse : le Parlement désormais majoritairement en faveur de l'indépendance

Publié Mis à jour
Écosse : le Parlement désormais majoritairement en faveur de l'indépendance
FRANCE 2
Article rédigé par
M.Boisseau, C.Madini - France 2
France Télévisions

En Écosse, les partis indépendantistes ont obtenu la majorité au Parlement, samedi 8 mai. Ils font, de nouveau, pression pour un référendum en faveur d'une séparation du Royaume-Uni. C'est à Boris Jonhson de trancher, et le Premier ministre ne semble pas l'entendre de cette oreille.

La Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, poings serrés et grand sourire derrière son masque en tartan, savoure sa victoire, samedi 8 mai. Au Parlement, le Parti national écossais échoue à un siège de la majorité absolue. Cependant, en s'alliant avec les Verts, eux aussi pour l'indépendance, plus de la moitié du Parlement réclame désormais un référendum pour quitter le Royaume-Uni avant 2023. "Ces résultats montrent qu'il n'y a aucune raison démocratique pour que Boris Johnson ou n'importe qui d'autre bloque le droit du peuple écossais à décider de son propre futur", a déclaré Nicola Sturgeon.

Boris Johnson ne veut rien savoir

Selon la Constitution, l'accord du Premier ministre britannique, Boris Johnson, est indispensable pour l'organiser, mais il s'y est toujours opposé. "Ce n'est pas le moment d'avoir ce référendum inconscient et irresponsable". "Les Écossais ont déjà voté "Non" à leur indépendance, mais c'était en 2014 et avant le Brexit" rapporte le journaliste Matthieu Boisseau.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Référendum en Ecosse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.