Pippa Middleton flinguée pour une histoire de pistolet

La belle-sœur du prince William a été prise en photo à Paris, au côté d'un homme braquant un pistolet en direction d'un paparazzi. L'affaire fait scandale au Royaume-Uni.

Pippa Middleton à Londres, le 27 novembre 2011.
Pippa Middleton à Londres, le 27 novembre 2011. (GLYN KIRK / AFP)

Tout commence par la publication de plusieurs clichés dans le tabloïd britannique The Sun, lundi 16 avril : on y voit Pippa Middleton, la sœur de Kate, épouse du futur roi d'Angleterre, assise à l'avant d'une décapotable, lunettes sur le nez, sourire aux lèvres. A côté d'elle, un homme braque un pistolet en direction du paparazzi qui prend la photo, à Paris. Depuis, la presse britannique s'emballe, parlant de "gungate", de "l'incident du pistolet" ou du "scandale Pippa".

Selon le Daily Mail, "au moins un des témoins de la scène a porté plainte auprès de la police parisienne". Le quotidien rapelle au passage que la jeune femme de 27 ans risque sept ans de prison. Le Daily Express s'alarme : "Elle va embarrasser sa sœur Kate, son beau-frère le prince William et même la reine pour son jubilé". 

Pourtant, d'après Le Parisien"aucun commissariat" n'a "enregistré de plainte correspondant à cette affaire". "La police judiciaire n'a pas non plus été saisie d'une demande d'enquête et le parquet de Paris n'a pas l'intention de donner de suite à cet incident", ajoute le quotidien. 

Un faux pistolet ?

Le pistolet qui fait scandale serait en réalité "un truc en plastique, un jouet", a affirmé au quotidien la porte-parole de la société Vicomte-A, la maison d'Arthur de Soultrait. Ce créateur de mode et chef d'entreprise avait invité Pippa Middleton à une soirée déguisée. C'est après cette petite fête version 18e siècle décadent que les photos ont été prises, samedi, sur le chemin du retour vers la gare du Nord, pour prendre l'Eurostar.

Face à cette levée de boucliers médiatiques, Pippa Middleton n'a pas encore commenté l'événement, qui n'est pas loin de se transformer en affaire d'Etat.