Pierre Moscovici nommé commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires

La nomination de l'ancien ministre des Finances français à ce poste clé était attendue.

Pierre Moscovici alors ministre de l\'Economie, le 6 mars 2014 à Berne (Suisse).
Pierre Moscovici alors ministre de l'Economie, le 6 mars 2014 à Berne (Suisse). (FABRICE COFFRINI / AFP)

Pierre Moscovici hérite du portefeuille des Affaires économiques et monétaires au sein de la nouvelle Commission européenne présidée par l'ex-Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker. La nomination attendue de l'ancien ministre des Finances français à l'un des postes majeurs de la Commission, a été annoncée, mercredi 10 septembre.

> La nomination de Pierre Moscovici est-elle une victoire pour la France ? Notre décryptage par ici

Sa candidature a donné lieu à un bras de fer entre Paris et Berlin. L'Allemagne avait, par la voix de son ministre des Finances conservateur WolfgangSchäuble, exprimé des réserves quant à la nomination de l'ex-grand argentier français à ce poste, au vu des difficultés de Paris à se conformer aux règles budgétaires européennes.

"Ni ambassadeur d'un pays, ni d'un parti"

L'hebdomadaire allemand Der Spiegel rapportait toutefois en début de semaine que la chancelière Angela Merkel avait lâché du lest et s'était résolue à l'arrivée de Pierre Moscovici à cette fonction clé.

"Je ne serai pas un ambassadeur, ni d'un pays ni d'un parti, avait assuré dans un souci d'apaisement Pierre Moscovici, interviewé par le quotidien des affaires Handelsblatt. Je serai membre de la Commission européenne et représentant de l'intérêt européen. Cela signifie que l'on respecte les règles ensemble et que l'on s'y tient."