Petra Laszlo, journaliste hongroise licenciée pour avoir fait un croche-pied à un migrant

La tension est montée d'un cran sur les réseaux sociaux. En cause : une journaliste hongroise qui a fait un croche-pied à un migrant qui portait son enfant dans les bras.

FRANCE 3

Des migrants forcent un barrage de police et courent à travers champs. Caméra au poing, une journaliste tend la jambe et fait un croche-pied à un migrant, père de famille, qui tombe, un enfant dans les bras. "La scène se passe à la frontière entre la Serbie et la Hongrie", rapporte Martin Gouesse.

Licenciée sur-le-champ

"Cette journaliste fait honte à notre métier", s'insurge un internaute dans un tweet. Un autre se demande si l'Europe est devenue sans cœur et sans vergogne. La journaliste hongroise, Petra Laszlo, travaille pour une chaîne d'infos, diffusée sur le web, proche de l'extrême droite. Sur Twitter, on peut la voir aussi frapper un enfant qui passe à côté d'elle. Sur Facebook, sa chaîne explique que devant ce comportement, la journaliste a été licenciée sur-le-champ. Devenu un mot-dièse, son nom est posté toutes les deux minutes sur les réseaux sociaux.

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT