Paris a appelé les Français à une "extrême vigilance" dans les transports publics et lieux touristiques britanniques

"Les autorités britanniques estiment que le niveau de menace terroriste est très élevé au Royaume-Uni et que le risque d'un attentat est fort probable", a indiqué mardi le Quai d'Orsay sur son site internet.Depuis dimanche, Londres et Washington ont également fait état de menaces terroristes en Europe.

Trafalgar Square, haut lieu touristique au coeur de Londres, le 2 août 2010
Trafalgar Square, haut lieu touristique au coeur de Londres, le 2 août 2010 (AFP / Geoff Caddick)

"Les autorités britanniques estiment que le niveau de menace terroriste est très élevé au Royaume-Uni et que le risque d'un attentat est fort probable", a indiqué mardi le Quai d'Orsay sur son site internet.

Depuis dimanche, Londres et Washington ont également fait état de menaces terroristes en Europe.

Ainsi, le ministère britannique des Affaires étrangères avait lui-même annoncé dimanche une révision de sa mise en garde aux Britanniques voyageant en France et en Allemagne, les avertissant d'une "forte menace terroriste". Le même jour, les Etats-Unis avaient contre des "risques potentiels d'attentats terroristes", les appelant à la vigilance dans les lieux publics, après des informations de presse indiquant que des attentats avaient été déjoués.

Mais contrairement à la Grande-Bretagne qui avait cité deux pays -France et Allemagne-, les Etats-Unis n'avaient spécifié aucun pays en particulier. Lors de son point de presse quotidien, mardi, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Bernard Valero a relevé cette différence entre Londres et Washington. "Dans les conseils aux voyageurs donnés sur le site du département d'Etat américain il n'y a pas de pays explicitement mentionné." Et d'ajouter: "S'agissant toujours de nos partenaires américains, nous travaillons bien entendu avec eux, nous travaillons très bien dans ce domaine comme dans bien d'autres, et nous intégrons dans le cadre général de notre analyse de la menace les informations que nous recevons de leur part."

"Deuxièmement, parlons de nos partenaires britanniques. Effectivement, ils ont donné des conseils aux voyageurs en signalant la France et l'Allemagne", a dit le porte-parole du Quai d'Orsay.

Mardi, la France n'avait pas modifié sa recommandation concernant l'Allemagne qui a fait savoir qu'elle ne voyait "aucune raison d'être alarmiste" après les mises en garde américaine et britannique. Celle-ci ne mentionne pas de risque d'attentat.

Courant septembre, les autorités françaises ont officiellement mis en garde contre d'importantes menaces terroristes pesant sur la France.