Cet article date de plus de six ans.

Norvège : un prisonnier s'évade de la prison insulaire de Bastoy en surf

Il a relié les trois kilomètres qui le séparait de la côte à l'aide d'une pelle en plastique qui lui servait de pagaie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'île de Bastoy, en Norvège, photographiée le 29 janvier 2013.  (GRIM23 / WIKIMEDIA COMMONS)

Plus fort que l'évadé d'Alcatraz et Steve McQueen dans Papillon. Un détenu de la prison située sur l'île de Bastoy, en Norvège, s'est échappé à bord d'une planche de surf, jeudi 6 août, rapporte le magazine Time (en anglais). Il a relié les trois kilomètres qui le séparait de la côte à l'aide d'une pelle en plastique qui lui servait de pagaie.

"Nous nous sommes rendus compte de son évasion ce matin, quand nous avons vu qu'une fenêtre était ouverte", a raconté Thomas Eberhardt, le directeur de la prison, cité par The Local (en anglais). La planche de surf, "une antiquité qui traînait sous un abri", d'après le directeur de la prison, a été retrouvée dans le village d'Holten, en face de l'île. "Il n'est pas très difficile de s'évader de Bastoy, et cela arrive heureusement très rarement", a reconnu Thomas Eberhardt.

Une prison sans barreaux

 

Le centre pénitentiaire est en effet un lieu de semi-liberté, comme le rappelle Le Monde, où les 115 détenus sont surveillés par 70 matons non armés. Ici, pas de barreaux aux fenêtres, les cellules ne sont même pas fermées à clef. La Norvège est d'ailleurs connue pour favoriser un emprisonnement "plus humain", note aussi Slate.

Agé de 23 ans, le prisonnier était toujours en fuite dans la soirée. Et la police à sa recherche. Son évasion pourrait lui valoir d'être désormais incarcéré dans une prison tout ce qu'il y a de plus normale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.