Cet article date de plus de neuf ans.

Norvège : trois personnes tuées dans le détournement d'un car

Trois personnes ont été tuées lundi en Norvège dans le détournement d'un car. L'agresseur les a poignardées dans l'ouest du pays. L'homme, un trentenaire, a été arrêté. Ses motivations ne sont pas encore connues.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Autre)

L'attaque s'est
produite dans un car qui effectuait la liaison entre la région montagneuse
Valdres et Oslo en Norvège. Un homme âgé d'une trentaine d'années et armé
d'un couteau, a détourné le véhicule. Trois personnes, les seuls passagers du bus, ont été tuées. Pour le
moment, les raisons de ce geste ne sont pas connues. Le suspect, lui-même
blessé, a été interpellé.

Ce sont les pompiers qui ont maîtrisé
l'individu en intervenant sur les lieux du drame pour ce qui semblait être dans
un premier temps un accident de la circulation. Selon un témoin arrivé en
premier sur les lieux, "le car était sur le bas-côté, alors on s'est arrêté à côté
et on a accouru"
. Interrogé par la télévision TV2 Nyhetskanalen, Leif a
expliqué avoir essayé d'ouvrir les portes avec une autre personne mais en vain.

"C'était impossible
d'ouvrir les portes. Puis on a vu une personne de couleur à l'intérieur du bus.
On a d'abord cru qu'il essayait de sortir mais on a ensuite vu qu'il se
déplaçait avec un couteau et on a compris que la situation était toute autre."

En 2003, le chauffeur
d'un autocar qui effectuait cette même liaison avait été tué par un Éthiopien
qui avait assassiné un demandeur d'asile dans un centre d'accueil local. Il
avait été condamné à l'internement psychiatrique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.