Nicolas Sarkozy : "tout faire" pour garantir la pérennité de l'euro

Jeudi 24 novembre à Strasbourg, à l'issue d'un mini-sommet sur la crise de la dette dans la zone euro entre l'Allemagne, la France et l'Italie, le chef de l'Etat a rappelé la détermination des trois premières économies de la zone monétaire "à tout faire" pour garantir la pérennité de l'euro, 

France 2

Nicolas Sarkozy a rappelé la détermination des trois premières économies de la zone euro "à tout faire" pour garantir la pérennité de la monnaie, jeudi 24 novembre, à l'issue d'un mini-sommet sur la crise de la dette dans la zone euro, entre l'Allemagne, la France et l'Italie à Strasbourg.

Le chef de l'Etat a également confirmé que la France et l'Allemagne feraient "dans les jours qui viennent" des propositions communes de modification des traités européens.

La France et l'Allemagne étaient en outre en désaccord sur le rôle de la Banque centrale européenne face à la crise de la dette. Paris souhaitait qu'elle intervienne pour racheter de la dette publique, mais après cette entrevue alsacienne, Berlin, qui s'y opposait, semble avoir obtenu gain de cause.

Nicolas Sarkozy, le 24 novembre 2011 à Strasbourg (Bas-Rhin). 
Nicolas Sarkozy, le 24 novembre 2011 à Strasbourg (Bas-Rhin).  (FTVi / FRANCE 2)