VIDEO. Les rescapés à Malte, des Syriens qui fuyaient la guerre civile, témoignent

Les survivants qui soignent leurs blessures physiques et psychologiques dans un hôpital de La Valette (Malte) continuent de raconter le chavirage de leur bateau

ARNAUD COMTE - FRANCE 2

Les réfugiés victimes du naufrage, vendredi 11 octobre au sud de Malte, qui a fait 33 morts étaient en majorité des Syriens qui fuyaient la guerre civile. Ils sont partis de de Zouara, en Libye, à 60 km de la frontière tunisienne, dans des circonstances chaotiques. Les rescapés sont au nombre de 206, entre 270 et 400 passagers avaient pris le bateau.

56 rescapés parmi ces migrants ont été transportés en Sicile ce dimanche 13 octobre par les bateaux de la marine italienne. Les survivants qui soignent leurs blessures physiques et psychologiques dans un hôpital de La Valette (Malte) continuent de raconter le chavirage de leur bateau : "Je ne peux pas décrier cette situation, c'était vraiment horrible". nous dit un père de famille entouré par ses trois enfants sains et saufs, "on a tous pensé qu'on allait mourir", ajoute-il. D’autres familles pleurent leurs proches disparus.

Une famille de rescapés du naufrage au sud de Malte à l\'hôpital de la Valette (Malte) le 12 octobre 2013
Une famille de rescapés du naufrage au sud de Malte à l'hôpital de la Valette (Malte) le 12 octobre 2013 (DARRIN ZAMMIT LUPI / REUTERS)