Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Barroso et Letta accueillis aux cris de "honte!", "assassins!" à Lampedusa

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
EVN
Article rédigé par
France Télévisions

Le président de la Commission européenne et le chef du gouvernement italien étaient en déplacement sur l'île italienne traumatisée par le naufrage d'une embarcation de migrants.

 

Le chef du gouvernement italien, Enrico Letta, a annoncé des funérailles nationales pour les victimes du naufrage d'une embarcation de migrants qui a fait environ 300 morts au large de Lampedusa (Italie). Accompagné par le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, les deux responsables politiques ont affronté la colère des habitants de l'île à leur arrivée, mercredi 9 octobre, ainsi que devant le centre d'accueil des migrants.

Sur l'île italienne de moins de 6 000 habitants, la tension est à son comble, tant chez les migrants entassés dans un centre d'accueil surpeuplé - un millier de personnes pour 250 places - que dans la population. A l'extérieur de la morgue, certains crient "honte!", "assassins !". Enrico Letta et José Manuel Barroso se sont recueillis devant les corps des migrants, en majorité érythréens, repêchés en mer et alignés dans un hangar.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Naufrages en Méditerranée

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.