Méditerranée : l'Italie rejette l'arrivée d'un bateau humanitaire

Alors qu'il se dirigeait vers l'Italie, l'"Aquarius", bateau qui transporte 629 migrants, a été stoppé net par les autorités locales. Le gouvernement italien lui refuse l'accès sous prétexte d'une nouvelle politique migratoire plus stricte.

Voir la vidéo
FRANCE 2

L'Aquarius a coupé ses moteurs en mer depuis bientôt 24 heures. À son bord se trouvent 629 migrants épuisés qui pensaient être sur le point de débarquer en Europe. Alors qu'il se dirigeait vers l'Italie lundi 11 juin, le bateau a trouvé porte close : le gouvernement italien le rejette et le dirige vers l'île voisine de Malte qui, elle aussi, refuse de l'accueillir. Le bateau est alors bloqué en attente d'instructions. À la mi-journée, les bénévoles distribuent les derniers sandwichs et ne cachent plus leur inquiétude.

L'"Aquarius" sera accueilli en Espagne

Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur italien et chef de la Ligue, parti nationaliste, estime avoir montré son intransigeance et annonce : "Nous avons ouvert une brèche pour une nouvelle politique d'immigration, ce n'est que le premier pas". Pour les responsables de SOS Méditerranée, qui gère l'Aquarius, la situation est inadmissible. Dans l'après-midi, le gouvernement espagnol a proposé d'accueillir l'Aquarius qui, entre temps, sera ravitaillé par l'île de Malte en vivres et en médicaments.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'\"Aquarius\" dans le port de Salerne en Italie, le 26 mai 2017.
L'"Aquarius" dans le port de Salerne en Italie, le 26 mai 2017. (CARLO HERMANN / AFP)