Monseigneur Gaillot, un évêque réhabilité ?

L'ancien prélat de la ville d'Évreux sanctionné par Jean-Paul II a été reçu par le pape François.

FRANCE 3
Sanctionné par le pape Jean Paul II, il y a vingt ans, Monseigneur Gaillot, ancien prélat de la ville d'Évreux a été reçu ce mardi 1er septembre par le pape François. Le journaliste François Beaudonnet fait le point depuis Rome. L'ancien prélat a raconté lui même son entretien "Il a dit qu'il avait été déstabilisé par le côté totalement informel de l'accueil réservé par le pape François. Il faut dire que le pape est coutumier du fait, d'ailleurs il n'habite pas dans la résidence pontificale, mais dans une résidence qui se trouve à côté de la place Saint-Pierre", explique le journaliste.

Convergence de points de vue 

Durant cet entretien, une complicité se serait établie entre les deux hommes. "Ils auraient pris une photo ensemble sur un téléphone portable. Le pape a dit à Monseigneur Gaillot 'Ce que vous faites pour les exclus, c'est bien' et il aurait ajouté à propos des migrants 'ils sont la chair de l'Église'. Alors est-ce que cela veut dire que la période de purgatoire de Monseigneur Gaillot est terminée ? Peut-être pas, cela veut dire en tout cas que le pape voulait parler avec lui et qu'il y a des points de convergence entre celui que l'on a appelé l'évêque des pauvres et celui que l'on appelle le pape des pauvres", souligne aussi le journaliste.
Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François, au Vatican, le 16 août 2015.
Le pape François, au Vatican, le 16 août 2015. (ALBERTO PIZZOLI / AFP)