Monnaie : vers la fin des pièces de 1 et 2 centimes d'euros ?

Ce sont des pièces de monnaie qui traînent souvent dans le porte-monnaie et dont on a envie de se débarrasser. La Commission européenne lance une consultation citoyenne sur l'utilisation des pièces de 1 et 2 centimes d'euros.

France 3

Les pièces rouges de 1 et 2 centimes d'euros vivent peut-être leurs dernières heures. Ces petites pièces cuivrées sont dans le collimateur de la Commission européenne. Une disparition qui ne dérangerait pas vraiment les Français si on en croit les personnes interrogées par France 3 sur un marché parisien. Ces pièces sont en effet loin de faire l'unanimité auprès des clients. "Ça alourdit les poches, on ne peut pas s'en débarrasser donc je serai ravi de leur disparition", assure un homme au micro de France 3.

181 petites pièces en circulation pour chaque citoyen

Elles sont encombrantes et contraignantes pour les commerçants. "Au moins, il y aura moins de monnaie à rendre, c'est compliqué des fois", déplore Jamel Razzouni, poissonnier parisien. Résultat : ces pièces cuivrées s'écoulent mal. Pourtant, les pièces de 1 et 2 centimes d'euros sont fabriquées en grande quantité. On dénombrerait 181 petites pièces en circulation pour chaque citoyen européen alors qu'elles sont chères à produire. Chaque centime d'euro émis coûte 1,2 centime. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Chaque pièce d\'1 centime, en acier cuivré, pèse 2,30 grammes.
Chaque pièce d'1 centime, en acier cuivré, pèse 2,30 grammes. (EBERHARD GRAMES / BILDERBERG / AFP)