VIDEO. Migrants : Emmanuel Macron ne "veut plus personne dans les rues" d'ici "la fin de l'année"

Le président de la République a tenu un discours sur l'accueil des migrants, lors d'une cérémonie de naturalisation à la préfecture d'Orléans (Loiret). Il a affirmé que "plus personne" ne devrait dormir "dans les rues, dans les bois", d'ici la fin de l'année.

Emmanuel Macron

"La première bataille, c'est de loger tout le monde dignement", a affirmé Emmanuel Macron lors d'une cérémonie de naturalisation, à la préfecture d'Orléans (Loiret), jeudi 27 juillet. S'exprimant sur le dossier des migrants, le président français a assuré vouloir que toutes les personnes vivant sans hébergement soient accueillies.

"Je ne veux plus de femmes et des hommes dans les rues, dans les bois, ou perdus, a-t-il lancé. C'est une question de dignité, c'est une question d'humanité et d'efficacité là aussi."

Un traitement administratif plus efficace

"Je veux partout, dès la première minute, un traitement administratif qui permette de déterminer si on peut aller vers une demande d'asile ou non, a ajouté le président de la République. Et derrière, une vraie politique de reconduite aux frontières." Emmanuel Macron a réaffirmé sa volonté d'une "réduction drastique" des délais de traitement des dossiers des migrants. Le gouvernement veut réduire ce délai de dix-huit à six mois. Le chef de l'Etat a également appelé à la création de "hotspots", des centres d'examen de candidats à l'asile, en Libye afin "d'éviter aux gens de prendre des risques fous alors qu'ils ne sont tous pas éligibles à l'asile".

Le président français Emmanuel Macron tient un disocurs pendant une cérémonie de naturalisation à Orléans (Loiret), jeudi 27 juillet 2017.
Le président français Emmanuel Macron tient un disocurs pendant une cérémonie de naturalisation à Orléans (Loiret), jeudi 27 juillet 2017. (MICHEL EULER / POOL)