VRAI OU FAKE VIDEO. Immigration : les chiffres biaisés du gouvernement ?

Pour préparer le débat sur l’immigration, l'exécutif a fourni un document aux parlementaires. Il comportait un certain nombre de chiffres sur les demandes d’asile... qui n'étaient peut-être pas tous justes.

Avant le débat sur l’immigration, le gouvernement a voulu informer les députés sur la situation migratoire du pays. Sauf que sur certains aspects, ce ne sont pas les statistiques officielles européennes qu’il a utilisées : le gouvernement en a préféré d’autres ! Mais que disent-elles ?

C’est un document d’une trentaine de pages, que le gouvernement a distribué aux députés, et qui présente : “10 faits sur la situation migratoire”. En page 9, le gouvernement compare le taux d’acceptation des demandes d’asile, pays par pays. A lire le document, la France accorderait proportionnellement plus souvent l’asile que ses voisins allemands, espagnols et italiens.  

« Les chiffres du gouvernement sont erronés »  

Une statistique, non sourcée, qui a surpris Stella Dupont, une députée de la majorité, pourtant spécialiste des questions d’immigration : « je me suis questionnée effectivement sur ces données moi aussi, puisque ce ne sont pas les données d’Eurostat sur lesquelles j’ai l’habitude de m’appuyer ». « Il y a un souci, ça ne correspond pas à ce que j’ai en tête. »  

Ces chiffres, comme nos confrères de Libération, nous les avons cherchés sur Eurostat, l’organisme européen de référence. Et en effet, nous en avons trouvé de très différents : selon Eurostat en 2018, rien à voir : l’Italie n’a pas accordé l’asile à 12% des demandeurs, mais à 32%… Et l’Allemagne, à 42% : près du double des chiffres du gouvernement (22%), et loin devant la France.  

Pour Pierre Henry, le Directeur Général de France Terre d’Asile, les chiffres avancés par le gouvernement seraient tout simplement faux : « vous avez là un tableau qui vous montre que la France est la plus généreuse en Europe, sauf que ce n’est pas vrai ! Les chiffres sont erronés. » Conséquence : un député de la majorité, sous couvert d’anonymat, dit se sentir instrumentalisé. 

On a essayé de nous manipuler avec des chiffres qui ne sont pas bons, pour que ce soit encore plus alarmiste, et que ça force les députés à plutôt prendre des décisions très sécuritaires.

Un député de la majorité

à France 2

Contacté, le ministère de l’Intérieur maintient ses chiffres. Il explique l’écart avec les données d’Eurostat par la prise en compte de paramètres propres à chaque pays. Mais précise qu’une version actualisée du document sera bientôt établie.

Immigration : d’où viennent les chiffres du gouvernement ?
Immigration : d’où viennent les chiffres du gouvernement ? (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)