VIDEO. Hongrie : un conseiller du Premier ministre se met en scène dans une vidéo xénophobe

Janos Lazar a posté mardi une vidéo dans laquelle il déclare que les immigrés sont responsables d'une hausse de l'insécurité et de l'expulsion des "chrétiens blancs" à Vienne.

Voir la vidéo

Une polémique de plus pour le gouvernement hongrois. Dans une vidéo mise en ligne mardi 6 mars, Janos Lazar, le chef de cabinet du Premier ministre hongrois Viktor Orban, est filmé dans une rue de Favoriten, un quartier de Vienne (Autriche) où vivent de nombreux étrangers. Il y tient des propos xénophobes sur fond d'images d'immigrés. 

Il y a beaucoup plus de désordre, de saleté et d'ordures dans les rues et les quelques Viennois qui vivent ici disent que les crimes sont beaucoup plus nombreux.

Janos Lazar

dans une vidéo sur YouTube

Ses propos anti-migrants sont dans la lignée de ceux du Premier ministre hongrois, qui ne cesse de clamer dans ses meetings que "les migrants sont le cheval de Troie du terrorisme".

Le Haut Commissariat aux réfugiés de l'ONU et de nombreuses voix au sein de l'Union européenne dénoncent la dérive raciste et autoritaire de la Hongrie. Mais l'extrême droite progresse également dans d'autres pays européens. Aux dernières législatives en Italie, la coalition droite (Forza Italia)-extrême droite (la Ligue et Fratelli d'Italia) a ainsi réalisé un score historique de 35%. En Autriche, le parti chrétien conservateur ÖVP, qui a remporté les élections, a fait alliance au sein du gouvernement avec le parti d'extrême droite FPÖ.

Jonas Lazar, conseiller du Premier ministre hongrois, dans une vidéo à Viennes, en Autriche, postée le mardi 6 mars 2018.
Jonas Lazar, conseiller du Premier ministre hongrois, dans une vidéo à Viennes, en Autriche, postée le mardi 6 mars 2018. (JONAS LAZAR / YOUTUBE)