VIDEO. Des migrants d'Amérique centrale se heurtent aux forces de l'ordre à la frontière entre le Guatemala et le Mexique

Environ 500 personnes ont improvisé un camp de fortune sur les rives du fleuve Suchiate, à la frontière entre les deux pays. Le gouvernement mexicain a tenté mardi de les convaincre de renoncer à traverser clandestinement sa frontière, en leur promettant notamment des emplois.

Environ 500 personnes – hommes, femmes et enfants – ont tenté, lundi 20 janvier, de forcer la frontière entre le Guatemala et le Mexique. Les migrants, arrivés sur les rives du fleuve Suchiate, à la frontière entre les deux pays, se sont heurtés à des tirs de gaz lacrymogène des forces de l'ordre.

Face à la fermeté des forces de l'ordre mexicaines, des personnes ont fui avec leurs enfants dans les bras. Certaines se sont même jetées à l'eau. Des centaines de migrants ont alors improvisé un camp de fortune. "Nous allons rester ici dans l'attente d'une opportunité", a expliqué à l'AFP Esther Madrid, une Hondurienne qui dit avoir quitté son pays pour pouvoir nourrir ses enfants.

Ces migrants font partie d'une caravane d'environ 3 500 personnes, selon une estimation des autorités migratoires centro-américaines. Ils ont quitté le nord du Honduras, le 14 janvier, espérant rejoindre les Etats-Unis. Mais le gouvernement mexicain a tenté mardi de les convaincre de renoncer à traverser clandestinement sa frontière avec le Guatemala, leur promettant notamment des emplois. "Nous allons poursuivre le dialogue, nous allons continuer à faire des propositions, a déclaré le ministre des Affaires étrangères mexicain, Marcelo Ebrard. Il y a l'option de la demande d'asile, d'accepter des emplois qu'offre le Mexique, voilà quelle sera la position du Mexique."

Un membre de la Garde nationale mexicaine observe des migrants d\'Amérique centrale, le 21 janvier 2020, sur les rives du fleuve Suchiate, frontière naturelle entre le Guatemala et le Mexique.
Un membre de la Garde nationale mexicaine observe des migrants d'Amérique centrale, le 21 janvier 2020, sur les rives du fleuve Suchiate, frontière naturelle entre le Guatemala et le Mexique. (ALFREDO ESTRELLA / AFP)