Une centaine de migrants bloqués à la frontière franco-italienne

1 500 migrants ont été interpellés dans le département des Alpes-Maritimes en une semaine.

France 2

La question des migrants n'en finit pas d'agiter l'actualité. Quelque 1 500 demandeurs d'asile ont été interpellés dans le département des Alpes-Maritimes, ces sept derniers jours. D'autres occupent toujours la frontière franco-italienne, dans l'espoir d'une solution.

"Ils sont encore une centaine de migrants érythréens, somaliens ou soudanais à avoir dormi sur ce rocher, dans ce campement de fortune, ici à, la frontière franco-italienne de Menton", rapporte l'envoyé spécial de France 2, Olivier Theron.

"Nous ne retournerons pas en arrière"

Malgré des conditions sanitaires et humanitaires déplorables, les migrants sont bien déterminés à rester ici, dans cette zone frontalière. "'We wont go back', nous ne retournerons pas en arrière, c'est ce qu'ils répètent inlassablement", raconte le reporter sur place. Les demandeurs d'asile espèrent désormais un règlement politique de leur situation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants africains attendent à Vintimille (Italie), à la frontière française, le 12 juin 2015.
Des migrants africains attendent à Vintimille (Italie), à la frontière française, le 12 juin 2015. (JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)