Turquie : 19 migrants découverts morts de froid à la frontière avec la Grèce

Ankara accuse régulièrement les autorités grecques de repousser illégalement vers la Turquie les migrants tentant de traverser la frontière.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des secouristes turcs interviennent après la découverte des corps de migrants morts de froid à Pasakoy, le 2 février 2022. (GOKHAN BALCI / ANADOLU AGENCY / AFP)

Dix-neuf migrants ont été retrouvés morts dans le village turc de Pasakoy, à proximité immédiate de la frontière grecque, selon un bilan des autorités locales annoncé jeudi 3 février. La veille, le ministre turc de l'Intérieur avait évoqué un groupe de "22 migrants repoussés par les douaniers grecs, dépouillés de leurs vêtements et de leurs chaussures". "Le nombre de corps que nous avons découverts dans les opérations de recherche (...) s'élève malheureusement à 19", a déclaré mercredi le gouvernorat d'Edirne (nord-est), expliquant qu'ils étaient "morts de froid".

Près de cinq millions de réfugiés en Turquie

Ankara accuse régulièrement les autorités grecques de repousser illégalement vers la Turquie les migrants tentant de traverser la frontière. Athènes accuse en retour la Turquie de fermer les yeux sur les personnes qui tentent de passer en Grèce, en violation de l'accord de mars 2016. Ce dernier prévoyait un réel effort des autorités turques pour limiter les migrations à partir de leur territoire, en échange d'une aide financière de six milliards d'euros de la part de l'UE.

Entre février et mars 2020, des dizaines de milliers de personnes s'étaient massées le long de la frontière terrestre entre les deux pays. Elles étaient empêchées de traverser et parfois refoulées par Athènes, qui accusait Ankara d'avoir sciemment ouvert le passage pour faire pression sur l'Union européenne. La Turquie accueille actuellement près de cinq millions de réfugiés sur son territoire, selon le décompte officiel, dont près de quatre millions de Syriens.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.