Retour sur le parcours des migrants

Samedi 13 juin, les policiers ont mis fin à la manifestation des migrants à la frontière franco-italienne. France 2 revient sur le parcours du combattant de ces hommes, femmes et enfants.

France 2

Plus d'une centaine de migrants s'étaient retrouvés vendredi symboliquement à
la frontière entre la France et l'Italie. Les forces de l'ordre ont finalement
décidé d'intervenir samedi 13 juin. Les carabiniers italiens ont reçu l'ordre
d'évacuer la place. La tentative aura duré deux jours. L'espoir d'être entendu,
l'espoir d'une solution politique s'arrêtent brutalement, dans le désordre et la
violence.

"L'Angleterre est encore bien loin"

La nuit dernière, ils pensaient que tout était encore possible, malgré la
pluie et les conditions précaires. Samedi matin, les migrants ont repris leur
manifestation. À l'arrivée de la Croix rouge italienne, ils décident une grève
de la faim. Le voyage pour eux s'est arrêté plusieurs fois, en gare de Nice. À
chaque départ de train pour Paris depuis la mi-avril, des policiers parcourent
les rames à la recherche de sans-papiers. Malgré leur billet, les migrants sont
sortis du train et ramenés à la frontière italienne. Ceux qui passent à travers
les mailles du filet se retrouvent en moins de trois jours à Calais. Il faut
alors traverser la Manche. "L'Angleterre est encore bien loin", conclut le
journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants africains attendent à Vintimille (Italie), à la frontière française, le 12 juin 2015.
Des migrants africains attendent à Vintimille (Italie), à la frontière française, le 12 juin 2015. (JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)