Cet article date de plus de six ans.

Réfugiés : Angela Merkel assume sa politique malgré les critiques

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Réfugiés : Angela Merkel assume sa politique malgré les critiques
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis quelques jours, la tension est montée d'un cran en Allemagne, où les ONG sont dépassées par des affrontements réguliers entre réfugiés. Amaury Guibert est en direct de Berlin.

En Allemagne, la tension est palpable depuis plusieurs jours. Les centres d'accueil de réfugiés font face à des affrontements et les ONG sont obligées de faire appel aux forces de l'ordre pour régler les conflits.

Elle "ne regrette rien"

Malgré cela, Angela Merkel maintient le cap et sa politique d'une Allemagne généreuse. Mercredi 7 octobre, la chancelière allemande l'a redit à la télévision : "pendant près d'une heure, elle a expliqué que son pays pouvait relever ce défi sans précédent", explique Amaury Guibert, en direct de Berlin (Allemagne). "Angela Merkel sait que les difficultés sont là et s'accumulent, mais elle sait que son opinion bascule. Aujourd'hui, près de 60% des Allemands considèrent qu'elle a pris la mauvaise décision d'accueillir ces réfugiés", poursuit-il.

Comme le rapporte le journaliste, Angela Merkel "ne regrette rien. Sur un ton plus personnel, elle a expliqué que 'cela ne servait à rien de fermer les frontières' (...). Aujourd'hui elle prend de vrais risques politiques en disant cela, mais elle pourrait en tirer des bénéfices, car le nom d'Angela Merkel figure parmi les favoris pour l'attribution du prix Nobel de la paix".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.