Maroc : au moins 23 migrants sont morts lors d'une tentative d'entrée dans l'enclave espagnole de Melilla

Près de 2 000 migrants ont essayé de pénétrer dans cette enclave qui fait régulièrement l'objet de tentatives d'entrée pour rejoindre l'Europe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des membres de la Garde civile espagnole montent la garde de leur côté de l'enclave de Melilla, le 4 mars 2022. (FADEL SENNA / AFP)

Près de 2 000 migrants ont essayé d'entrer, vendredi 24 juin, à Melilla depuis le Maroc et 130 y sont parvenus, selon la préfecture de l'enclave espagnole, qui a établi un nouveau bilan de cette entrée massive. Elle avait annoncé un peu plus tôt que plus de 400 avaient tenté de pénétrer dans Melilla.

Cependant, au moins 23 migrants d'origine africaine ont trouvé la mort lors de cette tentative. Selon les autorités locales marocaines, 76 autres ont été blessés, dont 13 grièvement. Par ailleurs, 140 membres des forces de l'ordre ont été blessés, dont 5 grièvement, au cours de leur intervention pour empêcher les migrants de pénétrer dans l'enclave espagnole, selon ces autorités locales.

Plus de 100 personnes parviennent à entrer

Les forces de l'ordre espagnoles ont repéré vers 6h40 un groupe s'approchant de la frontière. "Un groupe important de 500 personnes venant de pays d'Afrique subsaharienne" a forcé l'entrée du contrôle aux frontières et "au moins 130 personnes" sont parvenues à entrer dans Melilla, a ajouté un porte-parole de la préfecture.

Situées sur la côte nord du Maroc, Melilla et l'autre enclave espagnole de Ceuta sont les seules frontières terrestres de l'Union européenne sur le continent africain. Elles font régulièrement l'objet de tentatives d'entrée de la part de migrants cherchant à rejoindre l'Europe. Cette tentative d'entrée massive dans l'une des deux enclaves est la première, depuis la normalisation mi-mars, des relations entre Madrid et Rabat, après une brouille diplomatique de près d'un an.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.