Cet article date de plus de cinq ans.

Pourquoi la France n'attire pas les réfugiés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Pourquoi la France n'attire pas les réfugiés
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Pour France 3, Florence Trintignac apporte un éclairage sur les raisons qui poussent les migrants à se tourner vers l'Allemagne, le Danemark et la Suède.

Il y a dix jours, la France s'engageait à accueillir un millier de migrants en urgence et 24 000 au total sur deux ans. Ce mercredi 16 septembre, combien sont-ils sur le territoire français ? "Selon le ministère de l'Intérieur, 500 réfugiés auraient fait le choix de la France. C'est un chiffre bien inférieur à celui des places offertes", répond Florence Trintignac. Et selon des associations, une vingtaine d'entre eux serait déjà repartis vers l'Allemagne.

La France ne se classe qu'au 4e rang des pays où souhaitent se rendre les migrants, derrière l'Allemagne, la Suède et le Danemark. "La plupart des réfugiés sont des Syriens, et depuis qu'ils fuient leur pays, beaucoup se sont installés en Allemagne et en Suède. Donc très naturellement, les familles veulent se regrouper", explique la journaliste de France 3.

La France peu attractive en termes d'emplois

La lenteur des procédures en France est un frein pour les réfugiés, sachant qu'en Allemagne et en Suède, "les délais sont plus courts et les conditions d'attente beaucoup plus favorables". Enfin, le dynamisme économique français ne séduit pas. "Ces réfugiés sont pour la plupart éduqués, formés et ils veulent s'installer et travailler. Là encore, la Suède et l'Allemagne sont plus attractives que la France", conclut Florence Trintignac.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.