Paris : Anne Hidalgo veut créer un camp de réfugiés dans la capitale

Mardi 31 mai, la maire de Paris a annoncé que Paris allait accueillir un camp de réfugiés qui hébergera plusieurs centaines de résidents.

France 2

La maire de la capitale souhaite créer un campement sur le modèle de celui de Grande-Synthe (Nord), capable d'accueillir plusieurs centaines de personnes. Le lieu d'installation n'a pas encore été arrêté, mais le futur camp devrait prendre place dans le nord de Paris, autour des quartiers de la Chapelle et de la Gare du Nord. "Nous avons identifié plusieurs sites au nord de Paris sur lesquels nous pourrons installer des campements" a expliqué l'élue parisienne. Le camp devra répondre à des normes précises, relatives à taille des abris et au nombre de personnes par point d'eau.

Une solution viable ?

Pour les députés de l'opposition, le projet est voué à l'échec, comme l'explique Daniel Fasquelle, député Les Républicains du Pas-de-Calais : "On va créer une espèce de bidonville dans lequel règnera l'insécurité et qu'on devra, dans l'intérêt même des migrants, par la suite, démanteler, donc c'est une erreur majeure". Selon la Maire de Paris, une centaine de migrants arrivent chaque jour dans la capitale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants sont évacués du campement situé sous la station de métro Stalingrad, le 2 mai 2016 à Paris.
Des migrants sont évacués du campement situé sous la station de métro Stalingrad, le 2 mai 2016 à Paris. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)