Migrants : les nouvelles techniques des passeurs

Pour rejoindre le Royaume-Uni, les migrants, aidés par des passeurs, tentent de plus en plus de traverser la Manche. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

Beaucoup de migrants cherchent une alternative au tunnel pour rejoindre le Royaume-Uni, comme Bahador, un Iranien, et sa famille. C'est par la mer que les réfugiés essayent désormais de déjouer les contrôles. 40 tentatives depuis le début de l'année 2018. Et ils sont nombreux à avoir perdu la vie à cause des très forts courants. "Ils embarquent sur des petites plages. Un bateau vient les chercher, généralement un zodiac, des petits bateaux, pour les emmener. Alors ils essaient d'accoster un ferry pour défier l'écho radar et se diriger vers la Grande-Bretagne", explique Gille Debove du syndicat Unité SGP Police Force ouvrière. 

"Ce n'est pas de leur faute"

Les passeurs imaginent de nouveaux modes opératoires, allant même jusqu'à voler un bateau de pêche. "Nous ça nous fait mal parce que c'est notre bien, c'est notre outil de travail, ça nous touche beaucoup (...) Mais bon quand on voit après pour les migrants ce n’est pas de leur faute. On aurait la guerre chez nous, et s'il fallait sauver nos enfants ? Et puis sauver notre famille. Qu'est-ce qu'on ferait ? On ferait pareil", témoigne Pascal Deborgher, pêcheur. 

migrants.
migrants. (FRANCE 3)