Migrants : l'Italie met la pression sur la France

Matteo Salvini, le ministre de l'Intérieur italien, a placé des patrouilles le long de la frontière avec la France.

France 2

Depuis dimanche 21 octobre au matin, la police italienne s'affiche dans les rues du village français de Claviere, situé à la frontière italienne. Leur présence révèle les tensions entre les deux pays sur la question migratoire. Sur une vidéo diffusée vendredi 19 octobre, des policiers français déposent trois migrants à la frontière italienne. Aucun policier italien n'est présent. Avec une musique angoissante, la vidéo a été relayée par le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini. Pour lui, c'est une provocation de la France.

Les deux ministres devraient se rencontrer

Ces raccompagnements de migrants qui viennent juste de franchir la frontière sont fréquents. Il y en a eu 45 000 depuis janvier selon le ministère de l'Intérieur. Et ces pratiques sont légales selon Christophe Castaner. "C'est un point agréé et habituel de dépôt des migrants", a-t-il déclaré. Ces procédures résultent selon lui du code Schengen et d'un accord bilatéral franco-italien. Mais selon Matteo Salvini, il n'existe pas d'accord écrit. Le ministère de l'Intérieur confirme que ces pratiques ne sont pas écrites dans les textes, mais que c'est un accord conclu par les autorités locales. Les deux ministres devraient se rencontrer prochainement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Intérieur italien, Matteo Salvini, à Rome, le 15 octobre 2018.
Le ministre de l'Intérieur italien, Matteo Salvini, à Rome, le 15 octobre 2018. (MICHELE SPATARI / NURPHOTO / AFP)