Migrants : l'Espagne propose d'accueillir l'"Open Arms", une proposition irréaliste selon l'ONG

Dimanche 18 août, l'Espagne a proposé d'ouvrir son port pour accueillir l'"Open Arms", bloqué aux portes de Lampedusa (Italie) depuis deux semaines. Une idée irréaliste selon l'ONG.

France 3

Depuis deux semaines, ils attendent en Méditerranée. À bord de l'"Open Arms", 107 migrants restent bloqués au large de Lampedusa (Italie). Après le refus du ministre de l'Intérieur Matteo Salvini de laisser le bateau accoster, le gouvernement espagnol à proposé d'ouvrir un de ses ports dimanche 18 août. Une proposition irréaliste selon la porte-parole de l'ONG Laura Lanuza : "Nous sommes en situation d'urgence humanitaire. Nous ne pouvons pas mettre en danger les personnes que nous avons sauvées, ni l'équipage, avec six jours de navigation supplémentaires."

La France offre l'asile à 40 migrants

Samedi 17 août, Matteo Salivni s'est résolu à laisser descendre 27 enfants et adolescents. La France a offert l'asile à 40 des 107 passagers de l'Open Arms. Promiscuité, manque d'hygiène, crise d'anxiété... à bord, la situation est de plus en plus critique selon le capitaine. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants soudanais à bord du navire humanitaire Ocean Viking, le 14 août 2019 en mer Méditerranée
Des migrants soudanais à bord du navire humanitaire Ocean Viking, le 14 août 2019 en mer Méditerranée (ANNE CHAON / AFP)