Cet article date de plus de cinq ans.

Migrants de Calais : oui aux dons, mais attention au gâchis

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Migrants de Calais : oui aux dons, mais attention au gâchis
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 3 revient ce dimanche 20 septembre sur l'afflux exceptionnel de dons pour les migrants à Calais.

À Calais (Pas-de-Calais), on assiste actuellement à un véritable élan de générosité à l'égard des migrants. Un  élan exceptionnel, qui dépasse les États et les frontières. Ingrid, une Britannique vivant à Epsom (Royaume-Uni), a lancé un appel aux dons sur Facebook. Elle donne sa collecte à une association locale à Calais et compte poursuivre la mobilisation aussi longtemps qu'il y en aura besoin. Comme pour des milliers d'Anglais, ce sont les images de réfugiés, en particulier celle du petit Aylan, qui l'ont poussée à agir. Des initiatives comme celles d'Ingrid fleurissent par centaine sur les réseaux sociaux et sont relayées dans la presse britannique.

Renseignez-vous

Mais cet élan de générosité international a aussi son revers. Chaque jour, des donateurs débarquent dans "la Jungle", le camp de réfugiés de Calais, sans s'être renseignés sur les besoins ni toujours savoir comment distribuer leurs dons. Certains les déversent à même le sol ou en amènent trop peu, d'où des tensions et du gâchis alors que les besoins sont si grands.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.