Migrants : crise diplomatique au sein de l'Union

"Scandaleux", c'est le terme utilisé par Laurent Fabius pour dénoncer l'attitude de la Hongrie et d'autres pays d'Europe centrale qui refusent les quotas.

FRANCE 2
C'est le mur de la discorde entre les pays européens : au sud de la Hongrie, 175 kilomètres de clôture ont été installés. Ils sont censés empêcher les migrants de rejoindre l'Europe centrale. Achevé dimanche 30 août, le grillage est d'une efficacité relative mais c'est un mur de la honte selon la diplomatie française, "inutile et scandaleux". "La Hongroie fait partie de l'Europe. Or, l'Europe a des valeurs", a rappelé le ministre des Affaires étrangères.

Un mur pour défendre l'Europe

Ces propos de Laurent Fabius ont provoqué la colère du gouvernement hongrois qui a convoqué les diplomates français présents à Budapest. La Hongrie serait débordée par l'afflux brutal de dizaines de milliers de migrants sur son territoire. En construisant ce mur, elle défend l'Europe, assure le ministre des Affaires étrangères hongrois.
Le JT
Les autres sujets du JT
Un migrant tente de passer la clôture de barbelés à la frontière entre la Hongrie et la Serbie, à Roszke, le 27 août 2015.
Un migrant tente de passer la clôture de barbelés à la frontière entre la Hongrie et la Serbie, à Roszke, le 27 août 2015. (ATTILA KISBENEDEK / AFP)