Migrants : Cédric Herrou, jugé pour sa solidarité

Cédric Herrou, un agriculteur de la vallée de la Roya (Alpes-Maritimes), est jugé ce mercredi 4 janvier pour avoir aidé une centaine de migrants.

France 3

Dans la vallée de la Roya (Alpes-Maritimes), Cedric Herrou récolte des œufs et des olives. Depuis un an, il recueille également des jeunes hommes et femmes perdus. Des migrants arrivés d'Italie de nuit, transis, démunis de tout, pour demander l'asile ou traverser la France. Alors Cédric les héberge, les soigne, les aide à repartir. "On fait un travail qui a son utilité", estime-t-il. Cédric a rejoint un groupement de citoyens de la vallée de la Roya qui veulent faire respecter les droits des jeunes migrants.

Cédric Herrou prend ses responsabilités

En octobre dernier, France 3 était là quand Cédric a été averti que deux jeunes Africains étaient retenus par des militaires sans la présence obligatoire d'un gendarme. Cédric était intervenu, calmement. Inadmissible pour les autorités, qui reprochent également à l'agriculteur d'avoir réquisitionné une gare désaffectée pour abriter les habitants clandestins de la vallée. Ils en seront expulsés. Cédric, lui, a toujours revendiqué ses actes et pris ses responsabilités.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cédric Herrou, jugé pour avoir aidé des migrants, arrive au Palais de justice de Nice (Alpes-Maritimes), le 23 novembre 2016.
Cédric Herrou, jugé pour avoir aidé des migrants, arrive au Palais de justice de Nice (Alpes-Maritimes), le 23 novembre 2016. (YANN COATSALIOU / AFP)