Cet article date de plus de quatre ans.

Migrants à Paris : "sans solution pérenne un nouveau campement pourrait voir le jour"

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Migrants à Paris : "sans solution pérenne un nouveau campement pourrait voir le jour"
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

En direct, Charlotte Gillard fait le point sur l'évacuation du camp de migrants, place Stalingrad, à Paris, ce vendredi 4 novembre.

Le camp de migrants de Stalingrad, à Paris, a commencé à être évacué ce matin, vendredi 4 novembre. Où en est l'opération ? "L'opération vient tout juste de se terminer. Près de 3 000 migrants sont montés à bord des bus en direction des 79 centres d'accueil, répartis dans toute l'Ile-de-France", explique Charlotte Gillard, en direct de Paris.

Le 30ème démantèlement en un an et demi

600 membres des forces de l'ordre étaient présentes pour sécuriser cette opération. "Mais déjà certains riverains et certains bénévoles redoutent que les migrants reviennent s'installer ici. Il faut dire que ces solutions d'hébergement sont temporaires. Le temps pour les autorités d'évaluer les situations administratives de chacun. Et sans solution pérenne un nouveau campement pourrait voir le jour à Stalingrad. Une situation déjà vécue par le passé puisqu'il s'agit du 30ème démantèlement en un an et demi et du troisième en moins de trois mois", complète la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.