Migrants à Calais : la Grande-Bretagne veut faire preuve de plus de fermeté

Le Royaume-Uni a annoncé ce lundi 3 août de nouvelles mesures pour faire face à l'afflux des migrants. France 2 fait le point.

FRANCE 2

David Cameron veut sanctionner les propriétaires qui abritent des migrants. Face aux critiques et à l'afflux toujours plus important de migrants qui veulent passer en Angleterre, le Premier ministre anglais est bien décidé à se montrer ferme. "Le Premier ministre promet rien de moins que la prison pour les marchands de sommeil. Jusqu'à cinq ans derrière les barreaux pour les propriétaires qui hébergent des migrants", explique le journaliste Clément Le Goff. 

Projet de loi

La mesure fait partie d'un projet de loi qui sera proposé à l'automne. Elle prévoit aussi "de saisir les salaires des travailleurs clandestins. Londres semble vouloir durcir le ton et casser son image d'eldorado, mais pas sûr que cela suffise. Hier soir, 1 700 migrants ont tenté de rallier l'Angleterre", conclut le journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
David Cameron au Royaume-Uni, le 12 avril 2015.
David Cameron au Royaume-Uni, le 12 avril 2015. (KIRSTY WIGGLESWORTH / AFP)