Méditerranée : des centaines de migrants bloqués en mer

Le "Lifeline", un navire humanitaire, est bloqué en Méditerranée depuis samedi 23 juin au large de Malte. À son bord se trouvent 239 personnes, dont 14 femmes et quatre bébés. Aucun pays n'est candidat pour accueillir ce bateau.

France 3

De sauvetages en blocages, l'odyssée des bateaux de migrants empoisonne l'Europe depuis deux semaines. Le "Lifeline" attend toujours de connaître son port d'accueil. À son bord se trouvent 239 migrants. De son côté, la France rappelle le droit international. "Lorsque vous avez un bateau et que vous faites du sauvetage en mer, ce qui est le cas des passagers du 'Lifeline', vous les débarquez dans le port sûr le plus proche. Ici c'est Malte ou c'est l'Italie", a déclaré Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes.

Deux navires attendent des instructions

Malte et l'Italie continuent de fermer leurs ports. Le 'Lifeline' reste au large de La Valette. Un autre bateau, le "Alexander Maersk", mouille lui au large de la Sicile. Ce porte-conteneur danois a 108 migrants secourus vendredi à son bord. Ces navires attendent toujours des instructions, alors que la météo se fait de plus en plus menaçante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants secourus en Méditerranée sur le navire humanitaire allemand \"Lifeline\", le 22 juin 2018.
Des migrants secourus en Méditerranée sur le navire humanitaire allemand "Lifeline", le 22 juin 2018. (HERMINE POSCHMANN / MISSION LIFELINE)