Complément d'enquête, France 2

Matteo Salvini ou le show permanent

Qui est Matteo Salvini, le ministre de l'intérieur Italie, l'homme qui a déclaré la guerre aux migrants ?

Complément d'enquête

On le surnomme "Le Capitaine". En quatre mois, Mattéo Salvini a brisé tous les codes du monde politique, il parle sans filtre et veut s'adresser directement au peuple. C'est un peu le Donald Trump de l'Europe au moins pour son franc parler. Les Italiens d'abord, c'est  le slogan du ministre ant- migrants qui se plait à résumer sa politique en trois mots : justice, sécurité, travail.

Le chef de la Ligue du Nord est arrivé au pouvoir le 1er juin 2018 grâce à une alliance avec le mouvement 5 étoiles, le parti anti système qui a gagné les dernières élections. Et Salvini qui devient vice-président du conseil donne tout de suite le ton en déclarant : « les clandestins doivent savoir qu'en Italie pour eux la belle vie c'est terminé, ultra terminé» .

Certains le décrivent comme un fasciste, d'autres comme un opportuniste Matteo Salvini se revendique nationaliste et populiste, obsédé par la défense de l'identité italienne. La campagne électorale est terminée mais le ministre demeure chef de parti anime une dizaine de meeting par mois. Salvini est capable d'enchainer les selfies pendant toute une soirée de meeting avec chacun de ses supporters.

Il est déjà crédité de 30% d'intentions de vote pour les prochaines élections européennes. "Complément d'enquête" l'a suivi dans cette Italie profonde qu'il arpente à longueur de journée. Le ministre de l'intérieur italien est passé maître dans l'art de la provocation sur les réseaux sociaux, ses vidéos en live sur Facebook sont vues des millions de fois.