Cet article date de plus d'un an.

Des rêves de liberté après le cauchemar libyen pour les migrants de l'"Ocean Viking"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Les rêves de liberté après la souffrance pour les 400 migrants de l'"Ocean Viking"
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

403 migrants, originaires d'Afrique et d'Asie, vont pouvoir débarquer mercredi 29 janvier en Italie. SOS Méditerranée a effectué cinq opérations de sauvetage de nuit en moins de 72 heures au large de la Libye. Reportage à bord de l'"Ocean Viking".

Plus de 400 migrants se trouvant à bord du navire humanitaire Ocean Viking, secourus en Méditerranée, vont débarquer dans le sud de l'Italie mercredi 29 janvier. L'Ocean Viking est un navire humanitaire affrété par SOS Méditerranée en partenariat avec Médecins sans frontières (MSF). "Obligés de risquer leurs vies pour fuir à travers la Méditerranée, 216 hommes, 38 femmes, dont 12 enceintes, et 149 enfants vont bientôt finalement rejoindre un lieu sûr", a communiqué MSF.

Prisons, viols, torture en Libye

Une nuit, les sauveteurs ont secouru 50 personnes, des hommes et des femmes à bout de nerfs qui avaient passé 20 heures entassés dans une embarcation de fortune secouée par la mer Méditerranée. La plupart sont originaires du Bangladesh et du Maroc. Ils sont nombreux à être mineurs, et sans famille. Depuis que SOS Méditerranée a repris la mer en août 2019, l'ONG a sauvé plus de 1 600 personnes. En Libye, un Nigérian emprisonné a été "frappé" et a vu beaucoup d'hommes se faire tuer. Les souffrances endurées en Libye sont dans toutes les conversations. Une Camerounaise a été violée et a été vendue à cinq reprises avant de réussir à s'évader. L'Ocean Viking met le cap sur l'Italie. L'espoir d'une nouvelle vie pour les naufragés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.