Cet article date de plus de cinq ans.

La Turquie, au cœur de la crise migratoire

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
La Turquie, au coeur de la crise migratoire
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Avec 2 503 549 réfugiés syriens sur son territoire, la Turquie est un pays central de cette crise.

Dans la crise des migrants, l'Union européenne attend beaucoup des autorités turques. Le pays est celui qui a accueilli le plus de réfugiés sur son territoire : 2 503 549 personnes. "La mission est complexe, la Turquie est au coeur de cette crise des réfugiés et l'Europe voudrait qu'elle en devienne la solution en empêchant les migrants de quitter les côtes et de rejoindre la Grèce",  explique le journaliste Clément Le Goff.
Un pacte a été scellé entre l'Union européenne et la Turquie il y a trois mois. En contrepartie, une aide de trois milliards d'euros. Officiellement les autorités turques font tout ce qu'elles peuvent pour limiter le nombre de migrants qui passent en Europe, mais en amont, le flux ne se tarit pas. 

Économie parallèle

Chaque jour à la gare routière d'Izmir, ils sont des centaines à arriver comme Abdelkader. Ingénieur, il a fui la Syrie il y a quelques jours avec ses enfants. "Ma fille devrait être à l'école, pas ici, ni dans un bateau, mais qu'est-ce que je peux faire, tout est détruit chez nous, les écoles, les maisons", explique le père de famille. S'il ne trouve pas de travail en Turquie, il envisage comme nombre de ses compatriotes de prendre un bateau pour l'Europe.
Dans le centre-ville d'Izmir, les migrants n'ont aucun mal à trouver des passeurs. Dans le quartier, toute l'économie est désormais tournée vers les réfugiés. À Izmir, au moins 70 000 Syriens sont enregistrés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.