L'Italie demande à Malte d'accueillir plus de 200 migrants

À deux jours d'un mini-sommet européen sur la politique migratoire, nouveau coup de force de l'Italie. Malte est sommée d'accueillir plus de 200 migrants recueillis par un navire appartenant à une ONG allemande. 

France 3

239 migrants en pleine mer sont entassés sur un bateau pneumatique. Un zodiac s'approche et les secouristes font monter une mère et son enfant, immédiatement transférés sur un navire, celui de l'ONG allemande Lifeline. La scène se déroule entre la Libye et Malte. Le nouveau gouvernement italien au pouvoir depuis trois semaines reste sur une ligne dure. Pas question pour l'Italie d'accueillir ces nouveaux migrants. 

À 48 heures d'un mini-sommet européen sur l'immigration

"Ce bateau ne verra l'Italie qu'à travers des cartes postales (...) parce qu'il y a des lois et qu'elles doivent être respectées", assure Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur italien. La polémique entre Rome et ses partenaires européens a rebondi après les propos d'Emmanuel Macron sur la montée des populismes qui dénigrent systématiquement l'Europe ce 21 juin à Quimper (Finistère). Une affaire qui intervient à 48 heures d'un mini-sommet européen sur l'immigration qui s'annonce tendu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants secourus en Méditerranée, le 9 juin 2018.
Des migrants secourus en Méditerranée, le 9 juin 2018. (KARPOV / SOS MEDITERRANEE)