L'Allemagne fait une entorse à Schengen

Devant l'afflux de réfugiés voulant rejoindre l'Allemagne, Berlin a décidé de rétablir les contrôles à ses frontières avec l'Autriche.

FRANCE 3

Depuis une semaine, à la gare de Munich, c'est le même flux de réfugiés. 13 000 pour la seule journée de samedi. Tous ou presque empruntent le même chemin à travers l'Europe. Ils convergent vers la Hongrie, puis traversent l'Autriche pour arriver en Allemagne.  

Réaction en France 

Ce dimanche après-midi, Berlin a décidé d'interrompre la circulation des trains en provenance de Vienne et de rétablir provisoirement les contrôles à sa frontière pour endiguer cette arrivée massive. "C'est un signal envoyé à l'Europe. L'Allemagne a pris ses responsabilités dans cette crise, mais face au nombre de réfugiés, tous les pays de l'Union européenne doivent faire preuve de solidarité", explique Thomas de Maizière, ministre de l'Intérieur allemand.
 
Ce dimanche soir en France, la décision allemande relance le débat sur les accords de Schengen. Sortir de ce traité est un thème de campagne pour Les Républicains depuis des années.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers allemands font face à des migrants arrivant en train à la gare de Munich (Allemagne), le 13 septembre 2015.
Des policiers allemands font face à des migrants arrivant en train à la gare de Munich (Allemagne), le 13 septembre 2015. (MICHAELA REHLE / REUTERS)