Italie : les migrants de l'"Open Arms" débarquent à Lampedusa

Les réfugiés de l'"Open Arms" vont pouvoir débarquer à Lampedusa. Six pays européens, dont la France, se sont engagés à accueillir plusieurs d'entre eux. À bord, après 19 jours de dérive, l'ambiance est à la fête mardi 20 août.

France 3

Fin du calvaire, mardi 20 août, après 19 jours en mer. En soirée, la justice italienne a autorisé le bateau humanitaire Open Arms à débarquer à Lampedusa, en Italie. À bord, une centaine de personnes ont été secourues par l'ONG espagnole au large de la Libye. Six pays de l'UE, dont la France, étaient prêts à les accueillir, mais le ministre de l'Intérieur italien refusait que le bateau accoste.

"Une honte"

La situation devenait critique. Dans la journée, une quinzaine de migrants se sont jetés à l'eau pour rallier Lampedusa à la nage. L'Espagne était sur le point d'envoyer un navire militaire pour récupérer les passagers face à l'intransigeance de Matteo Salvini. "C'est une position inacceptable, inhumaine et honteuse pour quiconque se dit démocrate", a lancé la ministre espagnole de la Défense. Les migrants sont finalement attendus sur l'île de Lampedusa dans la nuit.

Le JT
Les autres sujets du JT
(LLUIS GENE / AFP)