Italie : après dix-neuf jours en mer, les migrants de l'"Open Arms" ont débarqué à Lampedusa

La justice italienne a tranché. De nombreux migrants, bloqués depuis dix-neuf jours dans le navire humanitaire de l'ONG "Open Arms", ont pu débarquer à Lampedusa.

FRANCE 2

Des sourires, des applaudissements... après dix-neuf jours en mer à bord du navire Open Arms, des migrants ont été autorisés à accoster sur l'île italienne de Lampedusa vers 4 heures mercredi 21 août. Ils ont été accueillis sur le quai par des militants. Si certains ont semblé en bonne condition physique à leur arrivée, d'autres ont dû être pris en charge par les services médicaux italiens.

Six pays européens, dont la France, vont accueillir les migrants

Après un bilan de santé complet et des vérifications administratives, les candidats à l'asile seront répartis entre six pays européens, conformément à l'accord rendu public par Giuseppe Conte il y a quelques jours. "La France, l'Allemagne, la Roumanie, le Portugal, l'Espagne et le Luxembourg sont prêts à recevoir les migrants", a indiqué l'ancien président du Conseil italien, qui a démissionné mardi 20 août de ses fonctions. La décision d'autoriser le débarquement a été prise par la justice italienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le navire humanitaire espagnol \"Open Arms\", le 17 août 2019 près de l\'île italienne de Lampedusa.
Le navire humanitaire espagnol "Open Arms", le 17 août 2019 près de l'île italienne de Lampedusa. (ALESSANDRO SERRANO / AFP)