Italie : 11 000 migrants accueillis en trois jours à Catane en Sicile

Depuis lundi 3 octobre, une dizaine de milliers de migrants a été secourue dans le canal de Sicile. Les rescapés sont accueillis à Catane, qui doit trouver des solutions d'urgence pour les plus jeunes, parfois nés lors du voyage dangereux.  

Depuis janvier 2016, plus de 143 000 migrants ont débarqué sur les côtes italiennes, sans compter les opérations des trois derniers jours. Entre lundi 3 octobre et mercredi 5 octobre, plus de 11 000 personnes ont été secourues en mer dans le canal de Sicile, la route maritime de nombreux réfugiés depuis l'Afrique. Ces migrants, sauvés alors qu'ils étaient à bord de 80 embarcations de fortune, sont débarqués à Catane en Sicile. Mais leur accueil en terre sicilienne ne peut être que provisoire, à cause de l'afflux des réfugiés.  

Trois naissances lors du sauvetage

Mercredi matin, il est 8h lorsque l’adjoint au maire de Catane en Sicile, Marco Consoli, reçoit un message lui signalant l’arrivée au port d’un navire de la Marine nationale. Des migrants africains, secourus lundi en mer, sont à bord du bateau. "Les chiffres sont impressionnants cette fois-ci", reconnait l'élu. "Ils étaient plus de 1 000 à bord, dont trois enfants qui sont nés lors des opérations de secours. Il y avait également beaucoup de mineurs isolés que nous allons placer dans des structures à part", explique Marco Consoli.

Le centre sicilien de Mineo surchargé

Le va et vient des autocars transportant les rescapés vers les centres d’accueil s’est poursuivi jusque tard dans la nuit. Au port de Catane, le débarquement d'un millier de personnes prend 24 heures, explique un secouriste. "Les médecins doivent vérifier leur état de santé. Ensuite, ils sont présentés à la police pour une première identification", dit-il. "Il faut leur trouver un point de chute. Ici, en Sicile, on a le grand centre de Mineo, mais il est plein à craquer, ils sont donc répartis ailleurs en Italie", déclare le secouriste. 

Au large de la Sicile, des milliers de rescapés sont mis en sécurité sur des canots de sauvetage en attendant le retour des gros bateaux de secours en mer qui les emmèneront vers la terre ferme.

11.000 migrants en trois jours accueillis à Catane en Sicile : un reportage de Mathilde Imberty
--'--
--'--